Coaching AfroNaturo Naturopathie Neurosciences
Pourquoi AfroNaturo® Est fait pour vous Blog Le livre Réserver un créneau d'appel gratuit Connexion

Minimalisme, tendance écolo, diy, récupération, zéro déchets : plus de la richesse que de la pauvreté

reflexion Feb 28, 2021

Minimalisme, tendance écolo, diy, récupération, zéro déchets : plus de la richesse que de la pauvreté

Toutes ces appellations trendy ne sont pas un effet de mode, c'est un mode de vie pour des milliards de personnes. Cependant et malheureusement, ces personnes ne s'en rendent pas compte et pensent même que leur façon de faire fait d'eux des personnes pauvres. Je veux parler des africains. En arrivant au Bénin, en tant que naturo, j'étais emmerveillée par tant de simplicité et de naturel dans la façon de vivre ! Rien à voir avec ces habitudes occidentales que l'ont veut faire passer comme étant la norme.

 

Les emballages : on utilise souvent des contenants et emballages naturels. Les ménagères font leurs courses avec des paniers faits en fibre naturelle, elles stockent leurs fruits et légumes dans de grands paniers en osier, même les sacs poubelle n’existent pas et les déchets sont mis également dans un panier prévu à cet effet. Quand on achète dans la rue des choses à emballer, il n’est pas rare d’amener son propre contenant. Encore, certains plats, un en particulier constitué d’une pâte de maïs fermenté, appelé « akassa » se vend emballé dans des feuilles de bananier.

 

La récup’ : en Afrique, on considère qu’on ne peut jeter que ce pour quoi il n’y a plus rien à récupérer. Nous sommes loin de la société de consommation qui consiste à acheter et jeter sans trop grande réflexion.

Tout ou presque se récupère, se réutilise, se transforme. C’est impressionnant ! Que ce soit pour les voitures pouvant aller jusque 700 000 km au compteur, les anciens vêtements transformés en chiffon… En réalité je me rend compte que ce mode de vie se retourne un peu contre eux : l’occident envoie ses anciennes voitures polluantes, ses fripes, ses anciens appareils ménagers et en Afrique ils ont une seconde vie. Néanmoins, la perception associée à ce phénomène est qu’on considère l’Afrique comme une poubelle ! Jusqu’à y envoyer des déchets.

Pas de choses jetables comme chez nous ! les lingettes, serpillères, mouchoirs...se lavent et se réutilisent. du coup ce qui peut parfois nous paraitre dégoutant, au point de ne pas vouloir y toucher ne pose pas de problème ici car on passe juste d'un état sale à un état propre. En plus le gros avantage est qu'avec le soleil, tout sèche très très vite.

L’eau : c’est une denrée rare, tout le monde s’accorde sur cela. En Afrique, on alterne entre l’eau du puit et celle du robinet. On fait la vaisselle a l’aide de bacs et pas à l’eau courante, idem pour le lavage du linge.

 

Se laver à l’eau froide : évidemment ! Pourquoi chauffer l’eau alors qu’il fait chaud et qu’on cherche à se rafraichir ? En plus d’être un bon réveil matin, cela améliore le système immunitaire. Certes au début c’est difficile mais ensuite on en prend l’habitude.

 

Les matières brutes, premières : en venant d’un pays ou tout est industrialisé, en arrivant au Bénin on est face à d’autres façons de faire :

-toujours par rapport à la vaisselle, on dégraisse les plats à l’aide de vrais citrons. Quand on voit le faible prix des citrons, cela semble évident ! 

-Egalement, les épices, les fruits et légumes,…tout est frais !

 

 Minimalisme : les choses du quotidien sont faites avec très peu de choses et c’est très bien ! On a de la gratitude pour des choses que l’on considère insignifiantes en Europe mais qui a tellement d’importance en Afrique ! Comme beaucoup d’autres choses d’ailleurs.

 

En fait on remet du sens et de la valeur dans de petites choses ! En tant que naturopathe je suis aux anges !! Et vous ? Est-ce que cela vous inspire ? Connaissez vous d’autres comportements de ce genre ?

Close

Restons en contact ! 

Pour rester informé(e) de toute l'actualité, merci de bien vouloir rentrer vos informations.