AfroNaturo Naturopathie Neurosciences Afrique
Commençons par un appel gratuit

N'IMPORTE QUOI OU IMPORTE AU QUOI

aboutme Jan 09, 2023

T'est-il déjà arrivé de dire n'importe quoi ?

Eh bien moi je l'ai dit tellement de fois !!

On croit que les choses n'ont parfois pas de sens et pourtant !

C'est en voyant un tapis de bain acheté il y a longtemps que m'est venue l'inspiration de cet article.

Du coup j'ai voulu analyser pourquoi je disais souvent n'importe quoi. 

Déjà parce que je n'avais pas confiance en moi donc :

1/je considérais ce que je faisais comme discutable et jamais parfait. C'est souvent le cas quand par exemple on a eu des parents qui trouvaient toujours à redire sur nos notes et qui trouvaient que les autres faisaient toujours mieux que nous...

2/je ne donnais pas mon point de vue et donc l'imposais encore moins...ce qui revenait à accepter des choses que je ne voulais pas, ne pas savoir dire non....

Également, je n'étais pas au clair avec mon identité et le sens que je voulais donner à ma vie. Du coup j'allais au gré du vent et de mes croyances limitantes...

-acheter des choses inutiles, parce que c'est les soldes et que la société a dit qu'il fallait consommer,

-acheter les choses du coup moins cher même si c'est pas joli et que ça ne me va pas,

-acheter parce que le vendeur était convaincant et que je ne sais pas dire non....

A chaque fois une excuse, ma phrase joker : "oh c'est pas grave ! Ça servira un jour"

Clairement je n'étais pas à l'écoute de mes besoins, en réalité je n'en avais même pas conscience.

Ces exemples sur les achats peuvent se décliner dans tellement de domaines de ma vie !! Travail, couple, vie sociale, finances,...terrible !

Heureusement que tout ça c'était avant et qu'aujourd'hui ça va beaucoup mieux. 

Néanmoins ce tapis m'a fait réaliser que même si on fait n'importe quoi, en réalité il y a un sens donc il faut trouver ce qui importe au quoi.

Les neurosciences me permettent aujourd'hui d'affirmer que l'on agit en étant influencé à 80 % en moyenne par l'inconscient. 

Ce qui revient à dire qu'il y avait une cause, une raison pour laquelle j'ai acheté ce tapis car il n'est pas exceptionnel et que si je l'avais vu aujourd'hui, je ne l'aurais pas forcément acheté.

Soit cette raison est limitante et est peut-être liée à:

  •  une croyance liée à l'argent (ce tapis était en soldes et peut-être qu'il était inconcevable pour moi d'acheter un tapis au-delà d'un certain prix, même s'il est joli.) C'est souvent le cas quand nos parents issus de la diaspora avaient cette habitude de convertir les prix en cfa)
  • un souvenir douloureux (il a des fleurs bleues et ma maman achetait souvent des articles avec du bleu et/ou des fleurs). Je remarque qu'on s'impose souvent cette loyauté envers les parents, surtout quand ils sont décédés....

Soit cette raison est ressource, liée, sensée :

  • Je savais (inconsciemment) que j'irais vivre en Afrique et que ce tapis me servirait =ce qui est clairement le cas, vu la gratitude que j'ai eue à le regarder ce jour)
  • Ainsi cette action faisait partie du puzzle de ma vie, celui que je suis en train d'assembler avec toutes ces choses que je croyais ne pas comprendre à l'époque mais qui apparemment ont leur place dans mon chemin de vie....

Parce que oui je dis souvent "n'importe quoi " mais je dis aussi voire plus souvent "c'était un mal pour un bien", "heureusement que j'ai fait ça" ou "comme quoi, il n'y a pas de hasard"

Chercher à trouver la cause aide bien souvent à ne pas se juger mais à comprendre les balises qui jalonnent le chemin (eh oui, encore cette histoire de route...) Nous sommes tous en cheminement, qu'on en aie conscience ou pas.

C'est pour cela que parfois je dis que j'aide les gens à entrer la bonne adresse dans leur GPS :

Si on connait la route, on va travailler sur la confiance et la capacité à aller jusqu'au bout, ne pas craindre de faire fausse route, être patient et endurant et ne pas se laisser influencer par les autres voitures

Si on ne connait pas la route, bien souvent on a des signaux : pas de synchronicités, la route n'est pas balisée ni même tracée, et le véhicule même montre des signes de faiblesse (stress, dépression, burn out et/ou autres maladies, déséquilibres...)

Le but est de comprendre ce qui importe au quoi et au pourquoi, de trouver le sens ou la cause. Si c'est clairement positif, tant mieux et sinon, on va trouver. 

P.s. : quand je me surprends encore à dire n'importe quoi, je transforme cela en posant l'intention que cette action me serve positivement sur mon chemin. Essaies, tu verras que ça marche !

Pour en savoir plus sur les offres, réserver votre séance ou prévoir un accompagnement, je vous donne RDV à la boutique.

La boutique

Restons connectés !!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien rater des nouveautés et informations.

Je vous rassure, vos coordonnées ne seront pas partagées.

Nous détestons les spams et ne divulguerons vos informations pour aucune raisons.