Coaching AfroNaturo Naturopathie Neurosciences
Commençons par un appel gratuit

BON ANNIVERSAIRE AFRONATURO

aboutme afronaturo® Jul 04, 2022

Ca fait 5 ans que je coache des gens, mais 3 ans que j’ai officialisé la structure et que je me suis lancée en accouchant de mon bébé AfroNaturo.

Pendant 3 ans, j’ai accompagné des centaines de personnes, fais des choses extraordinaires, rencontré de super personnes, donné de la suite à mes idées.

J’ai sorti un livre, j’ai déménagé au Bénin…

MAIS

J’ai donné énormément, même trop : est-ce que c’était le syndrome du sauveur (prenant sa source dans la maladie de ma mère aujourd’hui décédée et face à qui, malgré mon jeune âge, je me sentais impuissante…) ou le syndrome de l’imposteur (moi, faire payer mes services ?)

Ou encore parce que je ne connaissais pas ma valeur ? parce que je ne savais pas me vendre ? Je ne sais pas.

Dans tous les cas, j’ai décidé que c’était le temps de la maturité et que les choses devaient changer car beaucoup de choses ne sont pas normales.

J’ai lancé énormément de concepts en réalité = Les idées étaient les miennes mais d’autres personnes les ont exploitées.

Je me dis qu’au moins ça a permis à des personnes de profiter ce ces choses que j’avais mis en place mais quand même ! On dit qu’il faut rendre à César ce qui appartient à César et pour le coup,  #je suis César.

-quand j’ai lancé le principe du séjour AfroNaturo (bien-être, découverte, coaching et nourriture), personne ne le faisait en Afrique

-mon livre, Naturopathie et neurosciences chez les africains et les afrodescendants propose une approche nouvelle

-les événements avec un repas afro centré,

-les sommets 100% en ligne Afro,

Je dirais que je suis fière de tout cela mais j’ai quand même cette frustration de voir des personnes que j’ai aidées avancer, mais réaliser que j’ai mis tout mon coeur pour les aider jusqu’à en oublier ma personne…

J’aurais pu atteindre d’autres objectifs, être à un niveau différent,…

Même si j’avais d’autres occupations professionnelles qui me prenaient du temps, puisque AfroNaturo n’était pas mon activité principale, eh bien le constat était un peu amer.

C’est quand même mon bébé et il a besoin de marcher tout seul, de grandir et de s’épanouir.

Aujourd’hui, ce que je considère comme étant un retard de croissance, je vais le mettre en avant.

Je suis conceptuelle donc c'est mon rôle dans lancer et matérialiser des idées. Les neurosciences et la sagesse africaine me permettent vraiment de m'épanouir dedans et avoir des résultats assez sympa.

Pourquoi je n’ai pas atteint mes objectifs ? parce que je suis têtue et que je ne voulais pas faire comme tout le monde. J’étais peut être en train de m’autosaboter et que je ne croyais pas en moi suffisamment, j’avais peur de la réussite, d’avancer, d’être entrepreneure : en n’ayant pas de modèle dans ma famille proche, j’avais peut être peur de devenir différente.

Maintenant je suis ok avec ça ! Je sais que je ne change pas ! Ou si, comme rien n'est constant sauf le changement, je reste la même mais vais à la rencontre de nouveaux challenges et expériences.

Je suis à la fois mon propre patron et mon propre employé, et j'aime ça.

Peur de m'affirmer, peur de déranger, de saouler les gens...alors que la pub juvamine ne me dérange pas ! De plus quand quelque chose plaît à quelqu'un, c'est un plaisir de le voir tout le temps.

Dans ma formation de commerce international et de management, il y avait du marketing et toutes ces choses là mais il a fallu que je me les approprie, que je mûrisse par rapport à ça !

 

 

Au niveau de ma clientèle, j’ai rencontré beaucoup d’afro antillais. C’était vraiment marrant puisque j’ai un lien particulier avec les Antilles : je suis créophile déjà, mais aussi ma quête d’identité, la plus grosse problématique de ma vie, est très proche de celle des antillais.

Du coup naturellement je les ai attirés mais en questionnant certaines personnes, elles m’ont avoué que :

-mon identité unique, ni totalement noire, ni totalement blanche (Afrohybride) correspond à ce qu’ils recherchaient

-le capital confiance : malheureusement, certains antillais seraient réticents à travailler avec des africains à cause de mauvaises expériences et de mauvaises réputations liées à des arnaques. Je ne rentrais pas dans ces cases (ouf )

La multiculturalité et la recherche d’identité…tiens tiens…faire des choix et identifier qui on veux être… ça me rappelle quelqu’une ;)

 

Quant à mes frères d’origine africaine, j’ai beaucoup, beaucoup beaucoup appris et ai rencontré :

-des africains de France (diaspora et 2-3e génération) qui ont aussi de gros problèmes d’identité, ne savent pas se situer et parfois veulent le beurre de karIté et l’argent qui va avec… Ils aiment la France plus qu’ils ne croient (malgré le fait de revendiquer leur africanité) et rejettent l’Afrique plus qu’ils ne croient aussi à cause de peurs, croyances, légendes sur de mauvaises expériences…)

-des personnes qui décident de venir sur le continent alors qu’ils ne sont pas prêts ou alors plein de préjugés et de croyances limitantes…

-des personnes qui sont dans la colère car ils ont appris une histoire différente, ont eu des détails sur l’esclavage et la colonisation et entrent dans une sorte de dédain sans savoir que quand tu donnes de l’énergie à quelqu’un, juste en parlant de lui ou en pensant à lui, de façon positive ou négative, tu lui donne de la force 

-les africains de l’Afrique, il y a aussi plusieurs catégories. C’est difficile à dire mais le système de caste est une réalité. De même que des personnes perverties, aliénées, qui ne veulent pas le bien de leur prochain. Elles peuvent vouloir te voler ou te nuire, elles sont dans le déni de choses évidentes : « il faut pardonner », « j’ai volé mais c’est pas grave », « Dieu va pardonner et a dit de pardonner »…

-J’ai rencontré des personnes qui ont des réussites impressionnantes dans un ou plusieurs domaines de vie mais qui dans d’autres font face à leurs angoisses, ont des pensées et croyances limitantes qui remontent à la surface : « je ne vaux rien », « je ne suis pas capable », sans parler de ceux qui ont fait des tentatives de suicide, ont des pensées de mort ou très auto-sabotrices.

Il se trouve que ces pensées ont peut -être été motrices mais aujourd’hui elles bloquent donc il faut faire autre chose.

 

Du coup je me suis rendue compte que je ne pouvais pas aider tout le monde mais uniquement les personnes qui le souhaitent.

J’ai donc décidé que AfroNaturo allait continuer sous ses deux entités :

*En France : coaching à distance et /ou produits en ligne, plus spécifiquement pour les afro antillais

*Au Bénin, pour les personnes que j’ai eu la chance de coacher jusqu’à présent : entrepreneurs, cadres, dirigeants et personnalités.

Dans tous les cas je ne me ferme pas.

Je mets le focus sur l’identité et l’estime de soi car ce sont les deux points les plus importants.

J’ai identifié mes forces et particularités, reconnues par les personnes que j’ai eu la chance d’accompagner : l’art de poser des questions qui font avancer, de croire que tout est possible et de faire voyager les personnes. Il y a aussi la douceur de ma voix (très appréciée surtout pendant la méditation), le lien que je créé avec eux qui est assez rare…

Je suis donc là pour les accompagner sur un bout de leur chemin de vie et faire en sorte qu’elles puissent trouver plus de sérénité et d’émotions positives, régler leurs problématiques, non de façon brutale mais plutôt bienveillante et agréable, c’est très important.

A présent je souhaite remercier les personnes qui ont toujours été là malgré tout. J'ai envie de dire toleka, wamihi, an nou alé bref let's go

On va faire de belles choses, continuer dans notre mission qui est d'aider les gens à être heureux, la meilleure version d'eux-mêmes. Le monde en a vraiment besoin, on est dans une période inédite ! Une parole, une oreille bienveillante, quelque chose qui va les aider à se remettre en orbite, a (re)trouver leur route.

Je suis en plein dans ma mission et je l'aime, je suis bien dedans, je l'accepte et je vais l'honorer.

 

Pour en savoir plus sur les offres, réserver votre séance ou prévoir un accompagnement, je vous donne RDV à la boutique.

La boutique

Restons connectés !!

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien rater des nouveautés et informations.

Je vous rassure, vos coordonnées ne seront pas partagées.

Nous détestons les spams et ne divulguerons vos informations pour aucune raisons.