Coaching AfroNaturo Naturopathie Neurosciences
Mes Offres Univers AfroNaturo® Contacts Actualités Réserver un créneau d'appel gratuit Connexion

LA DETOX /JEÛNE /ÉLIMINATION ? CROYEZ-MOI VOTRE VIE EN DÉPEND !

COMMENT J’AI  VÉCU L’EMONCTORISME OU L’ÉLIMINATION ?

Pour moi, l'émonctorisme, c’était un mot assez barbare. La première fois que j'en ai entendu parler, je me suis dit c’est quoi ce truc-là ?

J’avais l’impression au début que ce serait quelque chose qui allait me déranger, cela allant m’embêter dans mon quotidien. J’entendais parler de détox qui était pour moi chiant contraignant et que j’avais tendance à procrastiner, à repousser parce que je me disais « Ouais bon c’est chiant ! ».

Est-ce que c’est chiant parce que ce n’est pas dans mes habitudes ou est-ce que c’est chiant parce que c’est contraignant et que la contrainte, il faut savoir l’appréhender ?

Mais, dans tous les cas, c’était quelque chose de chiant, un peu comme le jeûne aussi qui me paraissait compliqué à faire. Et puis,  je l’ai intégré dans ma routine après parce que j’ai compris pourquoi, je me suis rendue compte des bienfaits que cela pouvait m’apporter. Et c’est vrai que maintenant que j’arrive à éliminer davantage, je me sens beaucoup plus légère, beaucoup plus disponible pour pouvoir penser à autre chose. En vérité, c’est un peu comme une maison pleine à craquer, remplie de choses inutiles, notre esprit, notre conscient et notre inconscient vont se focaliser sur toutes ces choses qui nous encombrent et font que l’esprit est moins libre. Donc, en un mot cela m’a beaucoup libéré l’esprit.

D’autre part, j’ai compris aussi que c’était bon pour mon bien-être. Pour moi qui adorais la vie, adorais profiter de la vie, étais très gourmande (c’est toujours le cas d’ailleurs…) à partir du moment où j’ai compris que l’élimination permettait de pouvoir profiter de la vie, de la même façon que dans une maison quand tu fais des vides-greniers, des brocantes et tu vends des choses dont tu n’as plus besoin, tu disposes de beaucoup d’argent pour pouvoir t’acheter de nouvelles choses. C’est un peu cela qui m’a permis d’accepter un peu plus facilement le concept de l’émonctorisme.

Enfin, cela m’a rassurée sur plein de choses.

En effet, j’ai compris que mon corps me voulait du bien. Et, je me rends compte que nous sommes beaucoup dans l’auto-sabotage et dans la crainte de notre propre corps, comme s’il était étranger à nous. On s’étonne après qu’il y ait des maladies auto-immunes mais en réalité, nous sommes notre propre ennemi. Aussi, quand il nous arrive quelque chose dans la société, on nous a habitué à craindre tout ce qui sort de notre corps, tout ce qui peut provenir du corps. Par exemple, dès que nous avons un bouton, « Au secours ! Oh la la, j’ai un bouton, alors qu’aujourd’hui j’avais prévu un entretien/un casting », « Oh la la, j’ai la diarrhée, ça va pas », « Oh la la j’ai la toux », « Je ne peux pas boire de l’eau parce que je ne veux pas faire pipi dans le train»… en un mot, on a l’impression que tous ces mécanismes d’élimination naturels sont perçus comme problématiques.

C’est là que nous nous rendons compte à quel point nous vivons pour plein de choses mais très peu pour nous-mêmes, pour notre corps. Nous n’avons pas réellement une vie intérieure car tout est fait par rapport à l’extérieur, par rapport au qu’« en dira-t-on » ou alors des gens qui vont aux toilettes et qui se disent « Oh il ne faut pas que je traîne sinon les gens vont penser que je fais caca » Ben oui et alors ? C’est l’émonctorisme !  Pareil, les gens qui rotent et qui pètent, c’est l’émonctorisme. Après, il faut que ce soit encore une fois équilibré, il ne faut pas que ce soit lié à un déséquilibre, je parle par exemple de la fermentation ou la putréfation liés à de mauvaises combinaisons alimentaires, le grignotage,....

Mais, il n’en demeure pas moins que l’émonctorisme fait partie du corps, participe au bien-être du corps pour qu’il puisse trouver son équilibre et qu’il puisse avoir toutes ses fonctions optimales.

Saviez-vous que le premier organe extracteur de graisse est le poumon ? Voilà pourquoi il faut bien respirer ! Saviez-vous aussi que dormir permettait d'éliminer les acides ? Que le sport était une detox du cerveau ? 

Eh oui le corps est l'intelligence incarnée : il se régénère très vite et cherche toujours à rétablir un équilibre.

Du coup, il faut vraiment se le réapproprier, être doux avec son corps. Par exemple, il y a des gens qui se disent « Moi, j’ai 10/10 en Amour de moi, je m’aime inconditionnellement et tout » et en même temps, ils ne font que réprimer leurs symptômes.

Pour moi, l’émonctorisme c’est un tout. Et, j’accueille, lorsque j’ai une diarrhée je me dis « Ok, mon corps relâche les choses dont il n’a pas besoin, de la même façon lorsque j’étais sur le point d’accoucher et que j’ai voulu manger et que j’ai rendu ce que j’ai mangé, je me suis dit « Ok, mon corps préfère se concentrer sur la vitalité parce que je vais avoir besoin de force pour accoucher » et du coup, il a mis de côté la digestion et c’est OK.

En effet, nous avons des portes d’entrée et nous avons aussi des portes de sortie. Il nous faut réussir à se les approprier d’où l’importance de l’information parce que quand nous savons, quand nous sommes informés, tout roule après. Nous ne prenons pas peur, nous acceptons, nous nous acceptons tels que nous sommes et la société et cela, nous aurions dû l’apprendre à l’école.

Enfin, on ne parle que trop peu de la detox mentale et spirituelle ! Selon moi, beaucoup de problèmes de poids peuvent se résoudre à travers le lâcher prise et l’introspection. Je le vois bien parfois en séance et du coup je pose souvent la question : « mais qu’est-ce que tu gardes, que tu ne veux pas lâcher ? », « quel poids t’encombre ? »

Les neurosciences sont bien utiles à ce moment et bien souvent, les réponses sont en lien avec de la culpabilité et/ou des responsabilités inutiles : « je me dis que je dois aider ma mère à élever ma fratrie », « je n’ose pas dire cela à mon conjoint car j’ai peur de sa réaction » ou alors « quand je fais du sport, c’est perdu d’avance »…très difficile à entendre mais important pour avoir des pistes d’action et de transformation.

Voilà en quelques mots ce que j’ai à dire sur la manière dont je vis aujourd’hui l’émonctorisme – l’élimination – c’est quelque chose qui fait partie de moi, quelque chose dont j’ai conscience et du coup je sais que tout mon hygiène de vie fait en sorte que les choses soient les plus équilibrées possible. Et, lorsqu’il y a un symptôme, cela me permet de comprendre certaines choses. Par exemple, quand je vois des boutons, je me dis que la peau, c’est le dernier des émonctoires, donc je me dis que les autres émonctoires doivent être chargés, je vais me reposer davantage. Ou par exemple, quand je me lève avec la bouche pâteuse, cela m’arrive aussi, je creuse pour pouvoir comprendre mais je vais chercher la solution en moi et pas à l’extérieur, pas immédiatement à la pharmacie par exemple.

Le secret c’est donc la prise de conscience et la mise en action et ça, c’est la spécialité de la méthode AfroNaturo®.

Close

Restons en contact ! 

Pour rester informé(e) de toute l'actualité, merci de bien vouloir rentrer vos informations.